«

»

Jan 07 2018

Aubertin les voeux du député David Habib

Le vendredi 6 Janvier 2018 à 20h 30 a eu lieu la cérémonie des vœux à AUBERTIN de notre député Mr David HABIB, de son suppléant Mr David DUIZIDOU. Ils étaient accompagnés de Mr Bernard SOUDAR Conseiller Départemental et de Mme Martine RODRIGUEZ notre maire.

Nous remercions la cinquantaine de personnes présentes ainsi que les représentants élus locaux, Mme Suzon SAGE maire d’Estialescq, Mr Jean-Louis VALIANI maire de Lasseube, Mr Aimé SOUMET maire de Lasseubétat, Mr Paul MONTAUT maire de Lacommande et Mr Philippe BOILLOT ancien maire d’Aubertin.

Mme Martine RODRIGUEZ nous fait part des difficultés financières liées à la diminution des recettes de la taxe d’habitation et de son souhait de pouvoir maintenir en bon état le patrimoine de la commune. Elle insiste également sur les problèmes engendrés par la raréfaction des médecins et plus particulièrement dans notre région.

Mr Bernard SOUDAR a quant à lui rappelé qu’il n’était pas simple de faire entendre sa voix pour les communes du Miey de Béarn intégrées dans la communauté d’agglomération de PAU et qu’il était important de se regrouper à un niveau intermédiaire pour partager les équipements de l’ancien Miey et mener en commun des projets.

Il a notamment évoqué un projet de mise en commun du centre de loisirs d’Artiguelouve entre les communes d’Aubertin, Saint Faust, Arbus, Laroin et Artiguelouve par la création d’un syndicat.

Mr Habib est revenu sur la désertification médicale de nos campagnes et nous informe qu’une  réflexion est organisée pour proposer des solutions. Tous ceux qui sont intéressés pour participer à cette démarche doivent se manifester auprès de ses attachés parlementaires.

Au niveau de l’assemblée Nationale, Mr HABIB en a brièvement présenté le nouveau  fonctionnement, compliqué suite à l’élection de  de nombreux nouveaux députés qui découvrent les problématiques rurales de l’emploi, des déplacements et de l’agriculture.

Notre député est intervenu concernant le projet de loi sur la fin des autorisations d’extraction de pétrole et de gaz par le vote d’un amendement pour défendre l’emploi régional et l’amendement présenté en collaboration avec Mr MATTEI a été adopté.

Des réunions locales ont eu lieu avec les agriculteurs pour réfléchir sur l’évolution des aides agricoles après la sortie de l’Union de la Grande-Bretagne, les circuits de distribution et le niveau de rémunération souhaité par les producteurs.

Les grands enjeux politiques sont l’autonomie des régions avec le scrutin à venir en Nouvelle Calédonie et la prise en compte des besoins ruraux  pour éviter la radicalisation des électeurs de la France d’en bas.

07