«

»

Nov 24 2018

Edouard Peyrucq prisonnier de guerre

Au moment où l’on s’apprête à fêter le 8 mai, la signature de l’armistice marquant la fin des combats de la seconde guerre mondiale, nous retraçons les moments pénibles qu’ont vécu les Aubertinois, au plus près des combats pendant cette guerre de 39-45. Avant de rappeler les noms des cinq enfants d’Aubertin morts pour la France, voici le récit des prisonniers de guerre. Cette série débute par celui d’Edouard Peyrucq, prisonnier au Stalag XB de Sandboste