«

»

Déc 02 2018

Laurent Peyrucq essaie d’oublier l’Algérie

17/03/12 – Laurent Peyrucq a fait son service militaire à Sarrebourg en Allemagne, au 1er régiment d’infanterie.

Riche de 5 siècles et demi d’Histoire, le 1er RI est le plus vieux régiment d’Europe. Il dispose de tous les moyens nécessaires pour mener un combat de haute intensité, de jour comme de nuit, en zones urbanisées ou en espaces ouverts.

En août 1955, il est muté à Taourirt au Maroc et deux mois plus tard, Laurent Peyrucq et son régiment participent aux opérations de maintient de l’ordre en Algérie, dans la région de Tiaret, à Trézel.

– « Depuis ce temps, j’essaie d’oublier les mauvais souvenirs de cette triste époque. Je ne veux me rappeler que des grandes amitiés nouées dans mon régiment et surtout, une amitié indéfectible avec mon ami René du Boucau, que nous fréquentons toujours… 50 ans après. »

Laurent Peyrucq est resté en Algérie jusqu’au 9 mars 1956, date de son retour en Allemagne où il sera démobilisé.

Une manifestation à Taourirt, près de la frontière algérienne saluant le retour du Roi du Maroc de son exil , Mohammed V, le 16 novembre 1955 .