«

»

Juil 23 2019

Environnement « le coteaux d’Aubertin » et « le comité des fêtes »

Au cours des dernières battues aux renards, les chasseurs ont constaté la présence d’un dépôt sauvage de détritus de ferrailles, plastiques et vieux habits, dissimulé sous des branchages entre la route et le ruisseau à proximité du pont Touya sur la propriété « Bonnabau ».

Craignant que le tas n’augmente et qu’une crue n’emporte ces déchets, le nettoyage des lieux, avec l’accord du propriétaire du terrain souillé, a été effectué ce printemps. L’opération réunissait un représentant du conseil municipal, le président du comité des fêtes et le président de la société de chasse titulaire du bail du sol.

Ce comportement de dépôt sauvage n’est plus admissible sachant que verres, piles et habits sont à déposer dans les bacs prévus au village et que les déchèteries de Lescar et d’Emaüs traitent le reste à l’exception des déchets amiantés à faire éliminer par la filière industrielle.

Nota : Aux dernières nouvelles, il semblerait que certaines déchèteries n’acceptent plus les contenants de peintures et autres produits qu’il convient de ramener en priorité aux distributeurs comme les piles et ampoules électriques usagées pour leur traitement.