Souvenirs d’Yves Priéto à Aubertin en 1956

24/01/12 – Yves Priéto, un “sans famille” qui a été recuilli par l’abbé Cabanne en  1956 à Aubertin, se rappelle aux souvenirs des anciens du village.

“En visitant le site d’Aubertin, je me suis reconnu sur la photo de classe de 1956. Je suis à la droite de Monsieur Camy. 

Je suis né en 1949, j’avais donc 8 ans. J’étais à l’époque, en pension chez Monsieur le Curé, l’abbé Cabannes. Madame Camy prétendait que je l’avais fait vieillir de 10 ans !… exagéré non…?… je veux bien 9 ans…! Monsieur Camy disait que j’étais “un petit pistoulet..”
Je me souviens de François Sallenave, les deux familles Bascourret, Jean-Paul Peyruq, Simone Malère qui me courrait derrière pour me corriger ! André Peyroutet qui a été mon parrain et ses deux enfants, Les Peyroutet Maité et ses frères et sœurs, les Lacoste, Bernadette Naudoux, Claude Regent…. J’en oublie bien surement….

Je suis resté à Aubertin de 1956 à 1960. Lorsque je pense à Aubertin des milliers de souvenirs m’envahissent…. avec Monsieur le curé, sa soeur “Mademoiselle”, tous les petits camarades que j’avais… Dans la vie de “sans famille” que j’ai vécu, Aubertin est l’endroit où j’ai accumulé le plus de bons souvenirs d’enfance… …X. a été mon premier amour (elle s’en souvient) 

J’ai travaillé dans l’électronique/informatique et aujourd’hui je fais beaucoup de photo, vidéo, infographie. J’essaierai lors de mon prochain passage de tomber sur une période ensoleillée pour pouvoir faire de belles images. En attendant saluez bien les personnes d’Aubertin qui se souviennent de ce “petit garçon sage” qui était chez Monsieur le curé.”