«

»

Oct 30 2019

25-Jean-Baptiste Lacoustète-Bentérou, miraculé.

08/03/10 – Jean-Baptiste Lacoustète-Bentérou est un miraculé. Il fut le seul survivant d’un accident de la route qui a tué ses quatre collègues de travail en 1968. « C’était entre Etsaut et Eygun, je travaillais dans une entreprise de montage électrique et on installait des pylones à Urdos. Sur le chemin du retour, le chauffeur a fait une embardée, on est passé par dessus le parapet et on est tombé dans le ravin. Au même moment il y a eu un lacher d’eau au barrage de Peyranère. Les trois collègues qui étaient derrière ont été noyés, le conducteur était peut être mort avant. Moi, je me suis accroché à la bache du camion, j’avais un torrent sous mes pieds, avec une fracture du col du fémur et un traumatisme cranien. Personne ne pouvait nous voir, heureusement, une monitrice est passée sur un chemin, elle a arrété une voiture. Le gars me criait « Tiens bon ! Je vais te sortir de là ! » Il était temps, je ne pouvais plus tenir. Seul survivant sur cinq ! J’avais pourtant la place du mort… »