32 – L’Entrain d’Aubertin 3

27/03/10 – Les premiers joueurs de l’Entrain en 1948/

C’est au tour d’Albert Peyroutet de raconter la création de l’Entrain d’Aubertin, dans le récit qu’il en fit en 2005 dans “Mémoire d’une vieille pendule”.

C’est en 1947 qu’est arrivé l’abbé Cabanne, le nouveau curé d’Aubertin. C’était fin juillet, peut-être début août. François Cassieula, le maire, a fait un discours très comme il faut, où il était question de “la religions de nos pères”. Petit homme à lunettes, vif bien que rondouillard, l’abbé Cabanne avait trente quatre ans. Pour la jeune génération, c’était un vieux. Mais à Arudy, d’où il venait, il avait relancé le patronage : l’Union Saint-Michel qui, avec son équipe de foot, sa clique, sa troupe théatrale, faisait partout parler d’elle.
Ça, c’était intéressant.