«

»

Oct 30 2019

33-L’Entrain d’Aubertin 4

29/03/10 – La fin d’un monument/

Il est temps maintenant de refermer l’album de l’Entrain. Un club cher aux cœurs des aubertinois, qui restera comme un monument dans le village. Voici vingt ans ans que l’herbe du stade d’Aubertin n’a pas été foulée par des footballeurs, mais aussi vingt ans qu’il n’a pas changé d’un yota. « Lou cam de haut » est comme un monument que l’on visite, il restera à tout jamais celui des Peyroutet en culottes courtes et aux souliers avec des barres au lieu de crampons.

Résultat de recherche d'images pour "aubertin 33-L’Entrain d’Aubertin 4 la fin d'un momument"

01/17 – Les sapinettes se dressent avec fierté, protégeant de leur ombre la stèle à la mémoire de l’Abbé Cabanne, conservant les souvenirs comme elles le font dans les cimetières. Au bord de la route, le stade de l’Entrain est un monument que l’on visite.

IMG/jpg/Sans_titre_27-2.jpg IMG/jpg/Sans_titre_28-2.jpg 02/17 – Ici, rien n’est plat. Même le terrain de foot penche légèrement vers la sortie des joueurs.

04/17 – Les tribunes de l’Entrain d’Aubertin n’attendent plus de supporters, mais les boules de foin de juillet.

13/17 – Aubertin vainqueur de la coupe des vignerons. Tout un symbole.

17/17 – Beaucoup de monde à la joumée du football organisée par l’Entrain d’AUBERTlN. On était venu d’autant plus nombreux que dans le cadre du tournoi mis en place par l’équipe du Président BOlLLOT, ll avait été prévu de bénir et d’inaugurer la stèle CABANNE, ce grand serviteur du ballon rond dècédé en septembre dernier. Après les phases éliminatoires qui rassemblèrent sur le terrain offert par Monsieur PEYROUTET plus de 250 jeunes footballeurs venus d’ARTIGUELOUVE, ARBUS, ARUDY, PONTACO, BERNADETS, SlMACOURBE, LUOUET. GAN. MONTAUT et bien sûr AUBERTIN, le public assista sur le stade même à une célébration religieuse, le curé de LACOMMANDE, l’abbé AMBIELLE ne manquant pas de souligner le travail accompli par l’abbé CABANNE en faveur des jeunes et du sport. Après l’inauguration de la stèle dont la toile fut soulevée par Henri BONNABEAU et Gilles MUCHADA, deux petits footballeurs de l’entrain tirés au sort, les personnalités se retrouvèrent à l’apéritif d’honneur. On remarqua plus particulièrement la présence de Messieurs HONDET maire d’AUBERTlN, LABAT et DUCASSE respectivement élus de SAINT-FAUST et d’ARTlGUELOUVE ainsi que de Monsieur POURRERE représentant la municipalité de LACOMMANDE. L’occasion d’admirer tout en levant le verre de l’amitié, l’exposition photos racontant la vie de l’Entrain de 1948 à 1992. La coupe des vignerons que l’on doit à l’abbé CABANNE y occupe une place de choix. Que de souvenirs ont été égrenés par les anciens. Le Président de la C.D.I.P. Jean-Paul ALLONGUE