Catégorie : Le village

Aubertin au début du XXIè

06/08/10 – C’était en 2001. A l’initiative de Madame Piat, le village s’était rassemblé sur l’esplanade de la mairie, où une photo de famille regroupant le maximum de villageois était prévue. Tout simplement pour célébrer les années 2000 et se souvenir de ce début de siècle.  

Le garde des bois d’Aubertin assassiné

21/11/10 – “Le garde forestier d’Aubertin a été assassiné.” Cette nouvelle brutale est tombée en décembre 1835 dans des circonstances qui nous sont étrangères, mais l’histoire a fait grand bruit dans les villages d’Aubertin et de Lacommande. Car à cette époque, les deux communes partageaient certaines charges. Curé, instituteur, cantonnier et garde des bois, œuvraient pour …

Lire la suite

Le premier magistrat d’Aubertin et le curé au tribunal !

07/03/11 – N’ayez crainte, il ne s’agit pas d’un remake de Don Camillo et Pépone, mais simplement de feuilleter les registres du greffe du tribunal de 1770 à 1771. Pas moins de sept procès concernant des aubertinois ont été relevés dans cette seule année. Des bisbilles pour des problèmes de “sous” bien évidemment, touchant de …

Lire la suite

Le conseil de révision d’Aubertin en 1929

01/08/10 – Après le recensement fait par la Mairie d’Aubertin, tous les jeunes de 18 ans, étaient convoqués pour aller passer le Conseil de Révision à l’Hôtel de Ville de Lasseube. Les jeunes recevaient l’ordre de se dévêtir complètement, ce qui pour certains, plus pudiques, était un peu gênant. Ils étaient ensuite alignés, complètement nus, …

Lire la suite

Des Jurats corrompus à Aubertin ?

26/07/10 – Une pièce de procédure de 1760, retrouvée aux archives départementales, fait état de l’audition de quatre jurats d’Aubertin (le mot jurat désigne les élus communaux) : Dimbès, Laplace et Larriu, dont le premier d’entre eux : Bayle, accusés de “pignoration” envers des Aubertinois. Le mot pignoration, issu du vieux français, signifie “saisie d’un gage”. Les …

Lire la suite

Le cahier d’un curé de campagne

C’est un très vieux cahier daté de 1871 que nous avons retrouvé aux archives départementales. Le curé du village d’Aubertin y notait des recettes de cuisine, des formules d’apothicaire, et surtout des idées pour ses sermons du dimanche. Voici quelques morceaux choisis.

Les Plans Napoléoniens d’Aubertin

Bien qu’il fut ordonné par Napoléon en 1807 sur tout le territoire français, le plan cadastral parcellaire  d’Aubertin ne fut achevée que sous Louis Philippe le 16 avril 1833 sous l’administration du maire, Monsieur Reyau. Le village fut morcelée en 11 sections au 1/2500è appelées Causit, Reyau, Labory, Benguères et Hourcade àl’intérieur desquelles, les parcelles sont numérotées de 1 …

Lire la suite

Aubertin dans les cartes anciennes

Découvrez et cherchezAubertin dans toute l’histoire de la cartographie locale. LA PRINCIPAUTE DE BEARN de WillemJanszoon Blaeu, (1571-1638). Aubertin n’y figure pas. Voir la carte LE GOUVERNEMENT GENERAL DE GUIENNE de Nicolas Sanson (1600-1667). Aubertin est absent là aussi. Voir la carte LE PAIS DE BEARN- AVEC PRIVILEGE DU ROY. de Joannes Janssonius (1588-1664) Rien dans le …

Lire la suite

Histoire du village

Selon une hypothèse qui tient de la légende, le nom d’un chef wisigoth, Albertini, serait à l’origine de la fondation du village. Il semblerait plus vraisemblable que ce nom vienne d’une villa gallo-romaine, “le domaine de Domus Albertinus”, nom sous lequel il apparaît en 1128 Durant leur présence à Aubertin, les Romains construisent des villas et des ponts. Deux d’entre eux subsistent à Aubertin. …

Lire la suite

Les maires d’Aubertin depuis 1790

Voici la listes des maires d’Aubertin depuis 1790, date à laquelle les communes sont élues par le peuple et présidées par un maire. Le résultat de la premère élection d’Aubertin a désigné Bascourret comme maire en 1790. Ce nom, qui reviendra deux autres fois dans cette liste, en 1811 et un siècle plus tard en 1914, figure encore aujourd’hui dans l’équipe …

Lire la suite