Jean Bordenave-Cadet a entendu les balles siffler

Jean Bordenave-Cadet était dans l’artillerie à Arzew près d’Oran pendant la guerre d’Algérie. Dès son arrivée, il a assisté à une attaque de fellagas.

– “Ils avaient fait sauter la canalisation d’eau qui alimente Oran.”

Jean Bordenave-Cadet a passé six mois à monter des gardes avec son bataillon, pour surveiller principalement des exploitations agricoles de colons.

– “Comme les fellagas opéraient surtout la nuit, on avait entouré la propriété de fils avec des boites de conserves. Dès qu’on entendait un bruit, on tirait de tous les côtés ! Une fois, ils ont mis le feu dans un champ de blé. Ça reste des petites aventures, mais j’ai entendu des balles siffler…”