Gaston IV le croisé crée l’Hospitaü du Faget d’Auberty en 1128

Vers 1120, Gaston IV de Béarn de retour de croisade et son épouse Talèse décidèrent de créer un chemin pour inviter les pélerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle de passer par le Béarn, favorisant de ce fait le commerce et l’expansion économique. Il fallait pour cela largement déboiser pour sécuriser le passage des pélerins, victimes des brigands et créer un « hospitalet » pour les recevoir. Le bois d’Aubertin ( Faget de Domus Albertinus) était idéalement placé, situé entre les deux citées épiscopales de Lescar et d’Oloron.

Les terres d’Aubertin appartenaient au seigneur Auriol de Bedosse dont la fille Viverne,
épouse de Durand de Moustrou, fit valoir ses droits sur les terres convoitées par Gaston IV qui étaient prévues sur le fond de son héritage. Un accord fut conclu en présence du Vicomte Gaston et d’Arcenarius prieur de Ste
Christine, l’héritière acceptant de se départir de ses poursuites en échange de 90 brebis pleines… Il fut homologué en la Cour Vicomtale de Pardies le 16 février 1128.
 La construction de l’Hospitaü du Faget d’Auberty fut entreprise, vite suivie par celle de l’église.

Un village se forma bientôt autour de cette maison hospitalière tenue par les moines Augustins de Sainte Christine,

Toutes ces précisions sont issues du livre de Pierre de Marca « Histoire du Béarn » de 1640. Ce livre fut traduit du latin au XVIIIè siècle.

Le chemin d’Arles passe par Aubertin, au nord-ouest de la commune en empruntant une partie du chemin du moulin d’Arbus à Lacommande.